Revue du Net #17

> sur le site du DIGITAL SOCIETY FORUM

> 5 faits marquants repérés cette semaine du 14 septembre
 

A quand le surf rémunéré ?

La valeur est dans la donnée, et la donnée, ce sont les internautes qui la produisent. A chaque navigation sur le web, chaque appréciation de contenu ou chaque déplacement géolocalisé, nous laissons une trace qui constitue une information précieuse pour les géants du net. Les sociologues Antonio Casilli et Dominique Cardon en débattent dans un ouvrage qu'ils viennent de publier : Qu’est-ce que le Digital Labor ? et développent le concept de «digital labor» et de «revenu de base universel» obtenu en taxant les grandes firmes numériques. Entretien.


Droit d'auteur : «Le partage numérique est une chance»

Depuis le 10 septembre, le Syndicat national de l'édition diffuse un réquisitoire nommé "La gratuité c'est le vol" contre la réforme européenne du droit d'auteur, qui mettrait en danger la création française au profit des GAFA. Adrienne Charmet-Alix, de l'association la Quadrature du Net, militante de la première heure pour la légalisation du partage hors marché, n'est pas de cet avis. Elle s'en explique dans cette interview.


Plus large est le réseau social, plus grande sera la créativité

Plus vous "networkez" en ligne, plus votre créativité s’accroît. 
Selon une étude à paraître dans le Journal of Applied Psychology, les réseaux sociaux en général, qu'ils soient professionnels ou non, peuvent constituer une base de connaissances et d'idées pouvant nourrir la créativité des professionnels. 
Que vous soyez sur Linked In, Facebook, Twitter ou Viadeo, vous pouvez en retirer des opportunités d'emplois, de marchés mais aussi d'innovations. 
Il faut continuer de cultiver notre réseau pour augmenter notre créativité et notre imagination.


Le numérique à l'école n'est pas une garantie de performances

Le rapport PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) de l'OCDE sur les compétences numériques, publié ce 15 septembre met l'accent sur le fait que les pays les mieux "connectés" ne sont pas ceux qui obtiennent les meilleurs résultats scolaires. De plus, en France, la fracture numérique s'avère très réduite : 96 % des élèves défavorisés ont accès à Internet chez eux. La question se pose donc d'orienter les budgets davantage sur la formation que sur les équipements, afin de mieux utiliser les outils numériques déjà présents.


Votre smartphone sait quand vous vous ennuyez

Capter votre attention au moment même où vous commencez à vous ennuyer ? C'est maintenant possible grâce à des chercheurs de l’opérateur espagnol Telefonica qui ont mis au point un algorithme capable de repérer l’ennui des utilisateurs de smartphones. En voilà une solution qui va séduire les marchands du web ! Face à la déferlante de sollicitations annoncée, n'oublions pas de préserver ces moments d'inaction et de rêverie fondamentaux pour notre développement psychique, notamment chez les enfants.


Nicolas Oppenot

 

veille